publicité

Entreprises, affaires, finances

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Produits Frosch, respectueux de la santé et de la planète
Produits Frosch, respectueux de la santé et de la planète

Frosch est une marque du groupe allemand Werner & Mertz. Si à l’origine l’entreprise – fondée en 1867 par les frères Werner, qui s’associeront par la suite avec Georg Mertz – était axée sur la fabrication de cires et cirages, dès 1945, elle opte pour un développement dans le secteur de l’hygiène du linge et du nettoyage. En 1986, le groupe s’engage dans la protection de la planète et la sensibilisation à la cause environnementale et crée Frosch : la marque, pionnière en matière de produits de nettoyage et d’hygiène destinés au grand public, alliant la force d’actifs naturels très efficaces avec le respect de l’environnement et de la peau. Frosch révolutionne le marché européen et devient leader des produits d’entretien écologiques. Pour assurer une efficacité dégraissante et détachante, les produits nettoyants doivent contenir des tensioactifs. L’innovation de Frosch est de substituer les tensioactifs traditionnels, issus de la pétrochimie, par des tensioactifs provenant de sources végétales renouvelables. Aujourd’hui, presque tous les produits Frosch contiennent entre 10 et 100 % de tensioactifs provenant d’huiles végétales européennes. La marque intègre également dans ses formules des actifs d’origine naturelle tels que le vinaigre, le citron et le bicarbonate de soude. Et parce que les produits d’entretien entrent forcément en contact avec la peau, la marque enrichit ses produits d’ingrédients naturels qui protègent la peau comme l’aloe vera et la provitamine B5. Du linge de maison en passant par la vaisselle, le nettoyage du sol, de la cuisine ou la salle de bain, Frosch propose une vingtaine de produits nettoyants conditionnés en flacons 100% recyclables, vendus dans les supermarchés et chez Bio Planet. La dernière vague de nouveautés Frosch est la Blue Wave, composée de quatre produits d’entretien (photo) dont les formules sont certifiées écolabel, vegan, sans ingrédients d’origine animale et à base de tensioactifs européens d’origine végétale : un assouplissant à la fleur de coton pour le linge, un liquide vaisselle et une (recharge) lessive liquide au bicarbonate, ainsi qu’un nettoyant wc formulé à base de minéraux marins.

L.B.

Article mis en ligne en mai 2024

L'aviation d'affaires
L'aviation d'affaires

Même s'il est critiqué, le marché de l'aviation privé ne s'est jamais aussi bien porté. Le jet privé, permet une flexibilité incomparable, notamment en utilisant une multitude d'aéroports non desservis par les compagnies aériennes, sans contraintes d'horaires, tout en évitant les désagréments des aéroports.

Le secteur des avions d'affaires emploie des centaines de milliers de personnes, non seulement chez les industriels mais également au niveau des opérateurs, de la maintenance ou des services aéroportuaires. Les pays utilisant le plus les avions d'affaires sont en premier lieu les Etats-Unis, suivis en Europe par l'Allemagne, le Royaume-Uni et la France.

Après une campagne d'essai de plus de deux ans et de 1.500 heures de vol, le Falcon 6X de Dassault est prêt à prendre son envol. Cet appareil – qui a reçu la certification de l'European Aviation Safety Agency et celle de la Federal Aviation Administration, et pouvant accueillir seize passagers –, est le premier jet d'affaires à fuselage ultra large du marché. Il est doté d'une version des plus avancées du système de commande de vols numériques. La technologie de vision combinée FalconEye est montée en standard, afin d'offrir un niveau optimum de sécurité et de représentativité situationnelle lors d'approches dans l'obscurité ou par météo dégradée. Avec une autonomie de 10.200 km, il permet quasiment tous les vols intercontinentaux. Le Falcon 6X peut relier, sans escale, Londres à Hong Kong ou Los Angeles à Genève.

L'aviation d'affaires

Le groupe SABCA, qui fabrique plusieurs pièces essentielles du Falcon 6X, est l'un des principaux fournisseurs mondiaux de produits aérospatiaux et offre une gamme complète de services aux marchés de l'aviation civile, de l'espace et de la défense.

Dans son ensemble, l'aviation représente 2% des émissions mondiales de CO2. L'aviation d'affaires – majoritairement utilisée par les entreprises – représente 0,04% des émissions de CO2 et seulement 0,006% au niveau européen.

Si la lutte contre le réchauffement climatique est l'affaire de tous, le secteur de l'aviation d'affaires représente une faible part des émissions de l'aérien.

C.F.

Photos : Falcon 6X - © Dassault Aviation

Article mis en ligne en novembre 2023

Brussels Airlines accueille son premier avion Airbus A320neo
Brussels Airlines accueille son premier avion Airbus A320neo

Bien que l'année ne soit pas encore terminée et que la prudence reste de mise, car des éléments macroéconomiques et géopolitiques peuvent encore influencer les chiffres, la compagnie Brussels Airlines vise le seuil de rentabilité pour le quatrième trimestre 2023 et prévoit d'atteindre des résultats annuels record pour l’ensemble de l’année 2023.

Le troisième trimestre 2023 a été le plus rentable de l'histoire de la compagnie aérienne. Entre juillet et septembre, Brussels Airlines a transporté 2,4 millions de passagers sur un total de près de 18.000 vols, avec un taux de remplissage de 85,2 %, et a desservi 91 destinations dans 40 pays.

Le 1er novembre 2023, un nouvel avion A320neo – en provenance des usines du constructeur aéronautique Airbus à Toulouse (France) – a rejoint la flotte de Brussels Airlines. Quatre autres appareils du même type «neo» (New Engine Option) sont attendus dans les prochains mois. Brussels Airlines devrait posséder d’un total de cinq appareils A320neo d’ici fin 2024. Disposant d’une classe unique de 180 sièges, l'A320neo remplacera les vieux A319 et permettra de transporter plus de passagers avec moins de carburant. Par rapport aux appareils de la génération précédente, ce nouvel avion consomme jusqu’à 20% de carburant en moins, produit moins d'émissions de CO2 et présente une réduction du bruit de 50%.

L’objectif de Brussels Airlines est de réduire de moitié ses émissions nettes de carbone d’ici 2030 par rapport à 2019, et d’être neutre en carbone pour 2050.

Pour le confort des passagers, à noter : la présence de nouveaux compartiments à bagages offrant un volume supplémentaire de 40% et pouvant contenir 60% de valises en plus. Un autre point fort est le nouveau système d'éclairage personnalisable, qui s'adapte au biorythme des passagers en fonction de l’étape du vol et de l'heure de la journée, en éclairant la cabine dans des tons oranges chauds ou bleus plus froids.

C.F.

Photo : Premier A320neo arrivé sur le tarmac de Brussels Airport – © Brussels Airlines

Article mis en ligne en novembre 2023

Nouveau centre e-commerce de Delhaize
Nouveau centre e-commerce de Delhaize

Les ventes en ligne de produits chez Delhaize ont connu une augmentation sans précédent, depuis la crise de la Covid. Afin de maintenir sa position de leader, de continuer de répondre à la demande croissante des clients et de leur fournir un service encore plus optimisé, Delhaize ouvrira un tout nouveau centre de distribution pour les livraisons à Forest, en région bruxelloise. Grâce à l’expansion de sa capacité d’e-commerce, Delhaize renforce sa position dominante dans le domaine de la livraison de produits alimentaires. L'ambition est que le centre de e-commerce de Forest soit opérationnel au début de l'automne 2024. Ce nouveau centre viendra s'ajouter à ceux déjà existants, à savoir Puurs et les centres régionaux de Gand, Drogenbos et Liège. Ce projet d'e-commerce à Forest permettra la création de 450 emplois supplémentaires. Les livreurs de colis, les préparateurs de commandes, les travailleurs administratifs, etc. travailleront tous ensemble pour assurer que les produits alimentaires commandés en ligne parviennent aux clients le plus rapidement et le plus efficacement possible.

De plus, avec ce nouveau site, Delhaize sera encore plus proche de ses clients à Bruxelles, en leur permettant de bénéficier d'un service encore plus efficace et de produits encore plus frais. Un autre avantage pour les clients, dans le cadre de cette expansion des activités de e-commerce, est une plus grande disponibilité des produits. Là où certains produits pouvaient ne plus être disponibles pour être ajoutés dans le panier pour une livraison, ce sera beaucoup moins le cas à l'avenir. La gamme de produits proposés n'est pas agrandie, mais Delhaize augmente les quantités et donc le stock disponible des produits, grâce à une accessibilité aisée depuis les centres de distribution via le ring de Bruxelles et en utilisant des processus et des systèmes de pointe. Le bâtiment lui-même - développé par l’investisseur immobilier Montea - s’inscrira dans la durabilité et la circularité. L'espace disponible sera utilisé de manière optimale en prévoyant un parking sur le toit, en modifiant une grande partie du site existant et en faisant de la place pour un aménagement paysager durable et respectueux de la biodiversité.

C.F.

Article mis en ligne en septembre 2023

Investir dans l'Art
Investir dans l'Art

Forte d’une solide expérience en matière d’expertise et de connaissance du marché artistique, la Galerie 55 – située à Ixelles et qui, depuis des années, propose de magnifiques expositions d’art contemporain – a décidé de renforcer son projet initial consistant à mettre l’art à la portée de tous.

Investir dans l'Art

Pas besoin d’être très fortuné pour posséder une œuvre d’art authentique signée de la main d’un grand maître, la Galerie 55 offre la possibilité d’acquérir des pièces de qualité (dessins, estampes, eaux-fortes, gravures sur bois, lithographies), toutes signées de grands noms, comme Picasso, Braque, Chagall, De Chirico, Corinth ou de maîtres du Street Art et du Pop Art tels Banksy, Warhol ou encore Lichtenstein. Et ce, à des prix raisonnables se situant entre 1.000 € et 15.000 €. Les œuvres sont encadrées et accompagnées d’un certificat d’authenticité, d’un dossier sur l’artiste et la technique employée, ainsi que des résultats de ventes aux enchères récentes d’œuvres comparables. Elles sont vendues en dessous du prix obtenu dans les ventes aux enchères répertoriées sur le site «Art Price» : des prix attrayants dans la mesure où les acheteurs ne devront pas payer ici les frais d’adjudication, qui sont imposés en salle de vente.

L.B.

La Galerie 55 : rue Darwin 55 – 1050 Bruxelles – tél. 0492 40 04 66 – www.galerie-55.com

Article mis en ligne en mars 2023

Côte d'Or fête ses 140 ans
Côte d'Or fête ses 140 ans Côte d'Or fête ses 140 ans

Tout a commencé en 1883, à l’époque du boom industriel en Belgique, de l’engouement pour les nouvelles saveurs et des fèves venues d’Afrique. Un artisan chocolatier, Charles Neuhaus, crée et dépose la marque Côte d’Or, en référence à la Côte de l’Or située dans le Ghana actuel. La marque tire son nom de cet endroit où avaient été sélectionnées et mélangées les meilleures fèves pour obtenir un chocolat au goût intense et unique. C'est en 1906 que le premier logo «éléphant» voit le jour... La marque à l'éléphant est née ! Quant au fameux paquet Côte d'Or composé de deux tablettes sous un emballage blanc-doré, il a été lancé en 1911 et reste toujours l'un des best-sellers de la marque. Au fil des ans, Côte d'Or n'a cessé de développer de nouveaux produits comme, par exemples, le Chokotoff (1934), la Mignonnette (en 1935, pour l'Exposition Universelle), la Bouchée (1937) communément appelée «souris» alors qu'il s'agit d'un éléphant, la pâte de chocolat à tartiner Pastador (1952), la gamme «noir de noir» dévoilée en 1990, ainsi que l'élargissement de nombreux assortiments. Côte d'Or a également poursuivi son implantation à l'étranger; notamment en France, aux Pays-Bas, en Suisse et au Royaume-Uni où la marque est présente depuis le début des années septante.

Cette année donc, Côte d’Or souffle ses 140 bougies. Un anniversaire qui ne passera pas inaperçu puisque Côte d’Or a prévu une foule de festivités pour célébrer ses 140 ans d’existence avec chaque Belge tout au long de l’année 2023. Et les festivités ont débuté à Bruxelles par une grande soirée-anniversaire organisée à l'Atomium, le 16 février.

C.F.

Article mis en ligne en février 2023

VIAGE, bien plus qu’un casino !
VIAGE, bien plus qu’un casino !

Sur plus de 14.000 m², Viage propose une offre de loisirs aussi diversifiée qu’inspirante. Si le casino reste l’activité principale du complexe – avec 500 machines à sous, des tables de jeux avec croupiers, un rooftop de jeux au septième étage, une grande salle de poker – il a toutefois réussi à réunir jeu et plaisir.

VIAGE, bien plus qu’un casino !

A partir du 1er décembre, le «Viage Digital Art Theatre» emmène les visiteurs dans un voyage immersif vers Tokyo. Conçue et organisée par la société japonaise d’art numérique Naked inc, «Tokyo Art City» est une expérience multi-sensorielle centrée sur la «Yamanote Line» : la ligne ferroviaire urbaine la plus fréquentée de Tokyo. Longue de 34 km, elle véhicule, chaque jour, 4,5 millions de passagers et permet de découvrir sept quartiers emblématiques de la capitale japonaise. Une exposition digitale à 360° sur plus de 900 m², qui se révèle également interactive et ludique, offrant une fenêtre unique sur l’une des cultures les plus fascinantes et diversifiées au monde.

Au rez-de-chaussée s’est ouvert le «Viage Chill». L’ancienne entrée principale du Viage, boulevard Anspach, a été entièrement repensée et reconstruite en matériaux naturels comme le bois et le marbre. Le «Chill» se veut une escale gourmande dans une ambiance chaleureuse. Sa carte est composée de boissons, d’assiettes à partager, de tapas belges et de pâtisseries. Les samedis et dimanches, un brunch y est organisé de 10h à 13h. Le «Chill» met surtout l’accent sur l’aspect local et le tout fait maison; il est ouvert tous les jours de 10h à 23h.

C.F.

Grand Casino Brussels Viage : 30 Boulevard Anspach – 1000 Bruxelles – tél. 02 300 01 00 – www.viage.be

Article mis en ligne en novembre 2022

BYD en Belgique

La multinationale chinoise Build Your Dreams (BYD) à dévoilé, à Bruxelles, sa nouvelle gamme de véhicules électriques. Le groupe a quatre secteurs d'activité : voitures, électronique, nouvelles énergies et transport ferroviaire. En 27 ans, l'entreprise est passée de 20 employés à environ 290.000 personnes dans 30 sites de production. Elle occupe plus de 40.000 ingénieurs et techniciens et détient 25.000 brevets. BYD s'impose parmi les incontournables de l'industrie de la batterie. La dernière batterie-lame ultra sécurisée a passé avec succès une série de test extrêmes, dans des environnements rigoureux, qui en font l'une des batteries les plus sûres au monde. La multinationale chinoise a confié son réseau de vente de ses véhicules au plus grand détaillant automobile mondial indépendant INCHAPE, déjà importateur, en Belgique, de Toyota et Lexus. La gamme se compose de 3 modèles : deux SUV et une berline.

BYD en Belgique

La BYD ATTO 3, un SUV de segment C, avec 204 ch et une autonomie de 420 km cycle WLTP mixte, présente un design sportif et aérodynamique, défini par la taille expressive inclinée vers le haut. Les sièges sport ergonomiques sont en cuir. Elle est équipée d'un écran tactile rotatif de 15,6 pouces, d'un toit panoramique , d'éclairage d'ambiance multicolore...

BYD en Belgique

La BYD TANG EV est un SUV du segment E, avec 517 ch et une autonomie de 400 km cycle WLTP mixte. Elle est équipée, entre autres, d'une aide à la conduite de dernière génération, d'une caméra HD à 360 degrés, de l'application BYD Connect et d'une suspension indépendante avant et arrière, et de barres de toit. 7 places sont disponibles et l'espace de rangement est très généreux. Les sièges arrière rabattables à plat 60/40 viennent encore accroître sa polyvalence.

BYD en Belgique

La BYD HAN est une berline du segment E, avec 487 ch et une autonomie de 521 km cycle WLTP mixte. Elle est équipée d'une traction intégrale avec double moteur et une suspension intelligente. Un système de pompe à chaleur à haut rendement est fourni en standard, de même que le dernier système de freinage assisté intégré (IPB) de Bosch. Une ligne audacieuse – un coefficient de trainée ultra-faible de 0,23 – et innovante est complétée par un intérieur luxueux. Les phares à banderoles en cristal et la barre lumineuse arrière à LED pleine largeur ont une allure futuriste. L'habitacle est lumineux et spacieux. Le véhicule est équipé d'un écran tactile multimédia de 15,6 pouces, réglable à l'horizontale ou à la verticale, et d'un système audio Dynoaudio équipé de 12 haut-parleurs avec son «surround». Les sièges en cuir Nappa sont chauffants à l'avant et à l'arrière, ainsi que le volant. Un pavé multifonctions situé dans l''accoudoir du siège arrière permet le réglage du siège avant, du toit coulissant panoramique, du contrôle de température... Un regret, le volume réduit du coffre!

Les 3 modèles sont de stock et sont livrés «full options». BYD offre 8 ans de garantie sur les batteries ou 200.000 km.

C.F.

Article mis en ligne en novembre 2022

Morgan Belgique, So British
Morgan Belgique, So British

C’est en 1954 qu’Albert Stammet décide d’ouvrir, en Belgique, un garage dédié à la marque Morgan. Anciennement appelé «Garage Albert», l’appellation «Morgan Belgium» a vu le jour lors de la reprise, en 2019, par Alexander Otto de Windisch-Graetz – entrepreneur passionné et amateur de voitures de courses – souhaitant développer une image nouvelle, jeune et sportive de la marque.

En juin 2022, le garage a quitté Bruxelles pour s’installer à Rhode-Saint-Genèse, dans une ancienne cartonnerie du 18e siècle, offrant un vaste espace de verre et de briques dans l’air du temps, tout en gardant l’âme britannique. Dans la somptueuse salle d’exposition, trônent des véhicules neufs ainsi que des voitures d’occasion dont la plupart ont été vendues neuves et entretenues par Morgan Belgium. Une mezzanine, avec un espace cosy, complète l’infrastructure. A l’instar des restaurants avec cuisine ouverte, le showroom offre une ample vue sur l’atelier.

Morgan Belgique, So British

Est présente, entre autres, dans la salle d’exposition, la nouvelle génération de la 3-Wheeler, appelée désormais «Morgan Super 3». Plus lourd et plus grand que la précédente version, le nouveau design se veut aérodynamique, avec une carrosserie très lisse élancée vers l’arrière. La face avant laisse entrevoir le moteur entre deux phares ronds et une grille en forme de fer à cheval. La puissance est de 120ch. Quant à la boîte de vitesses, il s’agit d’une transmission manuelle à cinq rapports.

Morgan Belgique, So British

Présence aussi de la nouvelle génération des modèles CX avec la Plus Four et la Plus Six aux allures des années ‘60, mais avec quelques touches modernes telles l’éclairage LED, des ports USB et une meilleure protection contre les intempéries. Côté motorisation, la Plus Four est un 4 cylindres essence de 2,0 litres turbo de 255ch avec une boîte manuelle à six rapports; la Plus Six est un 6 cylindres biturbo de 3,0 litres de 335ch avec une boîte automatique à 8 vitesses.

Morgan Belgium est le point de passage et de rencontre des Morganistes.

C.F.

Morgan Belgium : Hallesesteenweg 158C – 1640 Rhode-Saint-Genèse – tél. 02 410 64 43.

Article mis en ligne en octobre 2022

Delhaize a inauguré à Asse son nouveau site d’embouteillage de vin
Delhaize a inauguré à Asse son nouveau site d’embouteillage de vin

C’est de manière festive, et en présence du Premier Ministre Alexander De Croo, que Delhaize a inauguré sa nouvelle usine de mise en bouteille de vin. Avec ce nouveau complexe de 9.500 mètres carrés, Delhaize a clairement investi dans l’avenir.

Delhaize a inauguré à Asse son nouveau site d’embouteillage de vin

Depuis 1880, l’enseigne a eu sa propre usine de mise en bouteille à Molenbeek. Aujourd’hui, grâce aux technologies de pointe, la tradition se poursuit à Asse avec des chiffres impressionnants. Delhaize a investi 30 millions d’euros dans cette usine qui permet de stocker 3 millions de litres de vin; les 4 lignes de production permettant d’embouteiller 18.000 bouteilles par heure. Les vins, provenant de divers vignobles du monde entier, arrivent en vrac, dans des camions-citernes ou par conteneurs, à l’usine d’embouteillage.

Le Groupe a également investi dans la durabilité. Ainsi, dans les sous-sols du nouveau bâtiment, un système de récupération de l’eau et de la chaleur permet une température quasi constante, en hiver comme en été, sans qu’il soit nécessaire de recourir à l’air conditionné ou au chauffage.

Le vin, mis en bouteille dans cette plus grande usine du Benelux, est non seulement mis en vente dans les magasins Delhaize, mais aussi dans d’autres enseignes d’Ahold Delhaize. L’enseigne veut continuer à proposer aux consommateurs un vin de qualité à un prix abordable.

C.F.

Article mis en ligne en octobre 2022

Certification ISO pour MSC Cruises
Certification ISO pour MSC Cruises

MSC Cruises a annoncé que l’ensemble de sa flotte a reçu la certification ISO 21070:2017 pour la protection de l’environnement marin. Basée à Genève, en Suisse, MSC Cruises fait partie du Groupe MSC, leader sur le marché du transport maritime et de la logistique. Troisième plus grande compagnie de croisières au monde, MSC Cruises dispose d'une flotte moderne de 19 navires et s’est engagée sur un plan important d’investissement dans l’industrie pour les années à venir : sa flotte comptera 23 navires de croisière d'ici 2025, à laquelle s’ajouteraient 6 navires en option jusqu’en 2030.

La certification ISO 21070:2017 pour la protection de l’environnement marin spécifie les procédures de gestion des déchets à bord, y compris la manutention, la collecte, la séparation, le marquage, le traitement et le stockage. Elle décrit également l’interface navire-terre et la livraison des déchets du navire à l’installation portuaire prévue à cet effet. Tous les futurs navires construits par MSC Cruises recevront cette certification dès leur mise en service. La certification ISO 21070:2017 est complémentaire au Règlement d’exécution de l’Union Européenne n° 2022/19 du 21 janvier 2022, définissant les critères permettant de déterminer qu’un navire génère une quantité réduite de déchets et qu’il gère ceux-ci de manière durable et respectueuse de l’environnement. Les critères de la norme ISO fournissent des détails supplémentaires sur les pratiques de gestion des déchets qui doivent être prises en compte par les autorités portuaires lors du calcul de la réduction de la redevance pour l’utilisation des installations portuaires de réception des déchets, conformément à la directive européenne 2019/883.

C. de V.

Article mis en ligne en août 2022


Une politique hospitalière respectueuse de l’environnement.
Une politique hospitalière respectueuse de l’environnement.

Fin octobre 2021, 2.000 panneaux photovoltaïques, neutres en carbone et produits en Belgique, installés sur les toits du CHU Brugmann et de l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola ont été inaugurés. Ce projet, soutenu par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), est l'aboutissement d'une série d'initiatives prises au cours des vingt dernières années et ayant pour but de réduire l'impact environnemental de ces deux hôpitaux. Ces panneaux photovoltaïques couvrent une surface de près de 3.000 m², soit l’équivalent de 12 terrains de tennis.

La production d'électricité des panneaux, qui par définition fonctionnent en journée, se combine parfaitement avec la cogénération existante sur les sites de Horta et de Brien. Cela permet de couvrir une partie importante de la consommation supplémentaire durant la journée, notamment en été, lorsque le besoin de refroidissement est plus important. La production d'électricité attendue par ces panneaux est de 536 MWh/an. Une production équivalente à 3% de la consommation totale du site de Horta, soit l'équivalent de la consommation électrique de 180 ménages bruxellois. Grâce à la réduction de 212.000 tonnes de CO2, les hôpitaux espèrent réduire leur empreinte carbone de 2 % supplémentaires. Le projet, partiellement financé par le FEDER (172.500 €), a un coût total de 725. 000 €.

Le chauffage du site de Horta, qui comprend une quarantaine de bâtiments, dont certains sont centenaires et classés, est un véritable défi. Depuis 2016, le CHU Brugmann dispose de sa propre cogénération qui produit 1,5 MW d'électricité et récupère sa chaleur pour chauffer l’ensemble du site. Les chaudières ont également été remplacées, le réseau optimisé et mieux isolé. L'ensemble de ces actions a permis de réduire de 35% par m² la consommation de chaleur au cours des 15 dernières années. Pendant les mois d'hiver, les hôpitaux utilisent le «free chilling», c'est-à-dire l'air froid extérieur, pour refroidir naturellement la salle des serveurs informatiques et les couloirs de l'hôpital au lieu d'utiliser d'autres systèmes de refroidissement électriques. La nature lui prête également main forte, puisque le site de Horta est situé dans un parc de 18 hectares où la végétation rafraîchit agréablement l'air. La cogénération au gaz permet, à elle seule, d'économiser jusqu'à un million d'euros par an. Les panneaux photovoltaïques, quant à eux, permettront de réaliser une économie annuelle supplémentaire de 100.000 €. Toutefois, la facture énergétique totale du site reste élevée puisqu'elle est de l'ordre de 3 millions d'euros par an.

G.W.

Article mis en ligne en novembre 2021


Valeur des monnaies anciennes et étrangères
Valeur des monnaies anciennes et étrangères

Plus de 50 % des Belges interrogés ont avoué encore posséder des francs belges, des marks allemands ou des schillings autrichiens dans leurs tiroirs. D’après une étude du Comptoir de l’Or, la valeur convertie de ces devises et monnaies obsolètes s’élève à plus de 50 euros pour un quart d’entre eux. Le Comptoir de l’Or a acquis une licence de change pour convertir des devises étrangères en euros, tant les billets que les pièces de monnaie, même si elles ne sont plus en circulation. En effet, le Comptoir de l’Or est une entreprise familiale internationale spécialisée dans les métaux précieux et les objets de collection, depuis plus de trois décennies. Outre l’achat et la vente d’or et d'argent dans ses établissements situés dans tout le pays, l’entreprise a obtenu un permis pour convertir des devises étrangères. L’Autorité des Services et Marchés Financiers (FSMA) a établi que le Comptoir de l’Or respecte les conditions strictes. L'enseigne a donc reçu le statut officiel de bureau de change.

Pour un échange, il suffit de se rendre dans l’un des 32 Comptoirs de l’Or en Belgique.

C’est dans l’agglomération bruxelloise que l’on retrouve le plus de propriétaires de devises étrangères (67 %) par rapport à la Flandre (55 %) et la Wallonie (57 %). Parmi le top 3 des devises que les Belges possèdent l’on retrouve le franc belge (47 %), la livre sterling (46 %) et le dollar (36 %). Le florin hollandais est, quant à lui, beaucoup moins populaire. Seuls 17 % des sondés indiquent en posseder. Sans grande surprise, les propriétaires belges de florins sont plus nombreux en Flandre (21 %) qu’en Wallonie (13 %), contrairement au franc français qui est plus populaire en Wallonie (31 %) qu’en Flandre (24 %).

C. de V.

www.comptoirdelor.be

Article mis en ligne en octobre 2021


Funds For Good met de la philanthropie dans votre épargne

Le distributeur de fonds bruxellois Funds for Good propose d’investir dans des fonds de qualité, avec un impact direct sur l’emploi local. Depuis sa création en 2011, ce sont ainsi plus de 900 emplois qui ont été créés par son intermédiaire.

Funds for Good (FFG) a fait son apparition sur le marché belge en 2013, lancé sur fonds propres par des professionnels issus du monde bancaire qui souhaitaient faire de la finance autrement après les deux grandes crises financières de 2008 et 2011. Dès le départ, l’objectif a été de combiner la distribution de fonds de qualité, avec la promesse que ces fonds allaient être utilisés pour avoir un impact positif sur l’économie. Les fondateurs se sont, en effet, engagés à verser 50% de leurs bénéfices à une asbl (Funds For Good Impact), ou un minimum de 10% des commissions perçues si l’exercice n’est pas bénéficiaire. Progressivement, les actifs sous gestion distribués par Funds for Good se sont envolés, pour atteindre désormais 600 millions d’euros. «Au bout de 10 années d’exercices déficitaires, 2021 devrait être le premier exercice où nous allons pouvoir distribuer 50% de notre bénéfice» souligne Nicolas Crochet (fondateur du groupe).

Philanthropie

L’objectif de cette action philanthropique est d’aider des chômeurs cherchant à lancer leur entreprise et qui ne sont pas considérés comme des clients intéressants par les banques classiques. «Nous allons leur octroyer des prêts d’honneur, soit des prêts sans intérêt ni garantie, qui viennent en complément de crédits octroyés par des organismes de micro-finance classique» poursuit Nicolas Crochet. Le prêt d’honneur est subordonné à une franchise de 24 mois minimum durant lesquels l’entrepreneur n’aura rien à rembourser.

Au 31 juillet 2021, les chiffres d’impact publiés par le groupe montraient un total de 811 projets créés, qui ont découlé sur la création de 905 emplois grâce à des prêts d’honneur totalisant 2,17 millions d’euros. La majorité (96%) des projets sont situés en Belgique, avec une répartition équilibrée entre les trois grandes régions. Au niveau sectoriel, ce sont les commerces, l’horeca et les services qui se taillent la part du lion avec 70% des projets.

Encadrement

Une des particularités de Funds For Good est d’assurer un encadrement des candidats entrepreneurs, afin de leur éviter de commettre des erreurs dans la gestion de leur société. C'est une équipe de 40 bénévoles actifs (généralement des entrepreneurs à la retraite) qui vont apporter leur aide et leur expérience dans différents domaines (marketing, conseils juridiques, comptabilité, etc).

Mais la crise du coronavirus a également permis à Funds For Good de pouvoir intervenir encore plus directement dans l’économie belge, avec la mise en place de prêts d’urgence (en compagnie du spécialiste de microStart) en faveur des micro-entreprises faisant face à des difficultés financières lors des moments les plus difficiles de la crise sanitaire.

Gamme de fonds

Dès 2013, Funds For Good s’est associé avec la Banque de Luxembourg Investments (BLI) pour distribuer les fonds du gestionnaire auprès des institutionnels belges. Cette coopération a été, ensuite, étendue avec le lancement d’une SICAV luxembourgeoise (Funds For Good Invest) en 2016, afin de pouvoir élargir la gamme de fonds proposés aux investisseurs.

Elle s’est ensuite poursuivie en 2018 par le lancement de FFG – Global Flexible Sustainable, une version durable du célèbre fonds BL – Global Flexible géré par Guy Wagner chez BLI. L’offre a encore été étendue en 2019 par le lancement de FFG European Equities Sustainable, un fonds durable en actions européennes géré par le gestionnaire américain Acadian Asset Management.

Technologies propres

Capricorn Partners a été l’autre allié de la première heure de Funds For Good. La filiale du groupe Quest for Growth spécialisée dans la gestion d’actifs a rapidement proposé aux clients de Funds For Good le fonds Quest Cleantech, un des pionniers dans l’investissement dans les sociétés développant des technologies propres. Ce produit a été fermé aux nouvelles souscriptions il y a quelques mois, après avoir atteint des actifs sous gestion de 250 millions d’euros (dont environ 50% sont distribués par FFG).

«Nous avions atteint l’objectif que nous avions fixé lors du lancement du produit» souligne Yves Vaneerdewegh (gestionnaire de Quest Cleantech depuis 2008). Ce succès commercial a poussé les deux groupes à proposer aujourd’hui le fonds Quest Cleantech II, qui va adopter la même stratégie. «La composition des deux produits sera pratiquement identique. Nous allons toutefois éviter d’investir dans des dossiers trop peu liquides, ce qui devrait nous permettre de pouvoir accepter les nouveaux investisseurs jusqu’à une taille d'un milliard d’euros».

Article mis en ligne en octobre 2021